top of page
ACTING CLASS

Fragilisés psychologiquement et socialement, plusieurs personnages s’inscrivent à un atelier de théâtre dirigé par le très affable professeur John Smith. Le cours commence par de simples jeux de rôles, mais les exercices pratiqués avec une dévotion croissante deviennent rapidement plus complexes et immersifs, troublant ainsi les limites de la vérité et de la performance. Sous l’emprise de l’énigmatique professeur, les élèves, comme hypnotisés, sombrent peu à peu dans une réalité parallèle, au point de se voir confrontés à leurs propres peurs, désirs et cauchemars les plus profonds.

Jusqu'où ces personnages vont-ils s'aventurer dans leur propre esprit ? Quels effets ces voyages auront-ils sur leur vie réelle ? Et qui est John, au juste ?

30 €
BEVERLY-LIVRES.jpg

Après Beverly (récompensé du Fauve Révélation 2018 au festival international de la BD d'Angoulême) et Sabrina (nominé dans la sélection officielle du festival international de la BD 2019 et premier roman graphique sélectionné pour le Man Booker Prize), Nick Drnaso nous propose Acting class son troisième opus troublant et déroutant, un récit construit avec une minutie fascinante ou s'entremêle paranoïa, manipulation et insidieux cauchemars...
 

"Premier livre d'un jeune auteur qui a non seulement digéré, mais également dépassé les albums qui l'ont précédé, Beverly est le roman graphique le plus abouti et le plus élaboré qu'il m'ait été donné de lire depuis plusieurs années... Il préfigure un auteur intelligent, inventif, et troublant dont l'œuvre marquera la bande dessinée, aussi bien que la narration et les arts visuels. Cet album plantera ses griffes en vous et ne vous lâchera plus." Chris Ware à propos de Beverly.


« Nick Drnaso est l’un des auteurs les plus ambitieux qui a émergé ces dernières années, et sa fidélité au roman graphique de fiction est une inspiration. Incisif, terrifiant et complètement imprévisible, Sabrina démontre le pouvoir inexplicable de la bande dessinée dans ce qu’elle a de meilleur. » Adrian Tomine

Dans cette galerie de personnages socialement représentative de la classe moyenne américaine, on retrouve Rosie et Dennis, un couple tendu marié depuis quatre ans et qui croupit dans l'ennui ; Angel, nerveuse et maladroite qui a peu d'amis, voire aucun, et dont seul un travail d'appoint lui permet de garder les pieds sur terre ; Thomas, un mannequin posant nu, bien dans son corps et prêt à relever un défi créatif ; Rayanne, une mère célibataire stressée dont le jeune fils montre des signes inquiétants d'instabilité mentale ; Lou, un ouvrier costaud sans ami, fou de gym et qui souffre de terreurs nocturnes ; une grand-mère inquiète et sa petite-fille adulte mais étrange ; Danielle, une kinésithérapeute qui se met à douter du sens de son métier..
Avec une maîtrise impressionnante, Nick Drnaso creuse dans la psyché du groupe, révélant ainsi les désirs les plus profonds, les angoisses et les histoires troubles de chacun des personnages : Angel devient soudain excessivement sûr d'elle mais déconnectée de la réalité ou Lou se réfugie dans l'illusion d'être un chien que les gens traitent avec affection...
Explorant la tension entre qui nous sommes et comment nous nous présentons, Nick Drnaso fait tomber les masques de ses personnages. En s'attaquant à l'âme de son pays et sans le dire véritablement, il nous entraîne dans un voyage troublant et glaçant où la société américaine, oppressante car dénuée de sens, se fracture en de multiples communautés souvent complotistes. Comme si une partie de l'Amérique avait définitivement basculé dans une réalité parallèle...
Avec Drnaso, le lecteur n'est jamais inactif. Tout en suggestion, l'histoire se prolonge ainsi dans son esprit à son insu, comme s'il était lui-même manipulé par un maître d'œuvre magnifique !
La ligne claire et les expressions homogènes de ses personnages servent admirablement son propos, parfois glaçant, parfois intentionnellement confus dans le but de brouiller les pistes des différentes réalités imaginées par les protagonistes.

PRESSE

À propos de Sabrina :

"À 29 ans, Nick Drnaso signe le premier roman graphique en lice pour le Man Booker Price - même Maus d'Art Spiegelman, récompensé par le Pulitzer en 1992, ne figurait pas sur cette liste habituellement réservée aux romans. Rien d'étonnant à ce que Sabrina fasse entrer le "graphique" au rang des grandes fictions." Marie Fouquet - Le Nouveau Magazine Littéraire

"Talent émergent de la nouvelle scène américaine, Nick Drnaso, remarqué il y a deux ans avec Beverly, un recueil de nouvelles graphiques, dissèque à nouveau la middle class blanche américaine. Ses personnages aussi lisses et expressifs que des Playmobil, ses décors pastel et proprets contrastent avec la réalité de ce qui est à l’œuvre, mais que l’auteur ne montre pas : un fait divers morbide et les réactions démesurées qu’il suscite dans l’opinion." Stéphane Jarno - Télérama

"Il est difficile, en refermant les livres de Nick Drnaso, de ne pas faire mention, chez lui, de l'influence de ces grands auteurs de la bande dessinée américaine d'aujourd'hui que sont Chris Ware ou Daniel Clowes." Frédéric Potet - Le Monde Magazine

"Dans l’Amérique de Trump, un album qui questionne le concept de vérité. Boussole vivante en ce qui concerne la recherche en matière de BD, l’Américain Chris Ware ne tarit pas d’éloges au sujet de son jeune compatriote. Drnaso a lui aussi l’ambition de retranscrire au plus près le quotidien en multipliant les cases et en déconstruisant les gestes. Ça pourrait n’aboutir qu’à un numéro de performances graphiques."  Vincent Brunner - Les Inrocks

"Les prêcheurs de haine, la paranoïa, les fake news… De l’avis général, Drnaso excelle à dépeindre par touches subtiles l’Amérique de Trump, sans que soit jamais prononcé ce nom. (L’histoire se déroule en 2017, l’année de l’entrée en fonctions du 45e président des États-Unis.) “La politique n’est jamais évoquée, mais la peur est omniprésente : sur les ondes, lors d’une soirée scène ouverte, dans un livre d’éveil pour enfant, et, plus cruellement encore, sur les réseaux sociaux”, insiste The New York Times. Glaçant, tendu, envoûtant, Sabrina est “un fabuleux chef-d’œuvre narratif”, salue un autre article du Guardian, pour lequel le succès de ce livre ne peut être qu’une “bonne nouvelle pour la bande dessinée, les illustrateurs et la littérature en général”. L’album paraîtra en français le 13 septembre, aux éditions Presque lune." Delphine Veaudor - Courrier International

Prépublication tout le mois d'août 2018 :"Son premier livre est tellement incroyable que ça serait mieux qu’il n’en fasse jamais de second. Il ne refera jamais aussi bien.» Le goût de la formule définitive et un dîner tardif poussent même les plus fins connaisseurs de la bande dessinée à l’excès. Prix Révélation du dernier festival d’Angoulême mille fois mérité, l’Américain Nick Drnaso avait certes fort à faire pour égaler son Beverly au cordeau. Tout aussi enthousiasmant, son second livre porte lui aussi un prénom de fille : Sabrina."

Marius Chapuis - Libération

"Sabrina est assez génial dans ce qu’il dit de l’Amérique d’aujourd’hui, mais ne souffre pas d’un découpage en tranches. Nick Drnaso a cependant assez de recul pour en faire un récit intemporel. C’est le genre de bouquin maîtrisé, ultraviolent, mais tout en non-dits et qu’il faut lire d’une traite. Très fort." Ronan Lancelot - DBD

"Nick Drnaso parvient à entretenir un malaise intimiste permanent entre ses personnages principaux, et à capter des thèmes dans l'air du temps, comme la défiance envers les gouvernements, les fake news, ou l'hypermédiatisation des faits divers. Délicieusement inquiétant." - Canal BD

AUTEURS

Nick Drnaso est né en 1989 à Palos Hills, en Illinois. Il a contribué à plusieurs anthologies de bandes dessinées. Il a publié notamment quelques fanzines sur la plateforme d'Holly Comics de Charles Forsman auteur et éditeur chez Oil comics représentant la nouvelle génération de la BD indépendante américaine. Nick a été nominé au Prix Ignatz pour Beverly et a coédité le deuxième et troisième numéro de Linework. Il a participé à l'anthologie annuelle de comics du Columbia College.
Drnaso vit à Chicago, où il travaille comme dessinateur et illustrateur.
Beverly est son premier roman graphique.
Le livre a été sacré meilleur livre de l'année 2017 par le Los Angeles times.

 

EN SAVOIR PLUS

Collection Lune froide

Traduit de l'anglais (USA) par Renaud Cerqueux, format 21 X 26 cm, 268 pages, couverture cartonnée dos rond avec signet

ISBN : 978-2-917897-88-1

SABRINA-BANDEAU-1.jpg
bottom of page