top of page
FLEUR DE LAIT

Après Padovaland, récit choral sur la jeunesse désabusée multiprimé en Italie en 2021, Miguel Vila revient ici en mettant en scène un couple de jeunes adultes en crise qui implose avec l’arrivée d’une mère perturbatrice. Avec un regard particulièrement chirurgical, voyeuriste et désenchanté, l’auteur dissèque au scalpel ce trio amoureux pour mettre ses personnages à nu et les observer dans leurs hypocrisies, leurs insécurités et leurs désirs inavouables.

 

« Une écriture aiguisée et un dessin de grande classe. Miguel Vila a du talent à revendre.» Manuele Fior

22 €

En librairie le 12/03/2022

Téléramaok.png
TTTT-Télérama.jpg
Actua-BD.png
RTBF.png
Canal-BD.png
DBD.png
BENZINEmag-logo.jpg

Septembre 2021 Padovaland a remporté le prix Le prix du meilleur dessinateur au Trévise Comic Book Festival 2021

Novembre 2021, le livre a remporté, aux Lucca Comics Awards 2021, la meilleure première œuvre de bande dessinée.

LIRE LA SUITE

PRESSE

Moraliste féroce, Miguel Vila signe un premier album dont la vigueur et la maîtrise étonnent, tant dans le découpage qui rythme habilement le récit que dans la pertinence des détails graphiques. Un regard joyeusement grinçant sur notre chouette époque. — Stéphane Jarno

LIRE LA SUITE

"À travers une apparente banalité, Miguel Vila livre un témoignage fort d’une jeunesse qui se cherche. Pour une première, c’est une réussite et on ne peut que féliciter les éditions Presque Lune de nous proposer une version française de cette BD sortie en 2020 en Italie." Hugues François

LIRE LA SUITE

"C’est cruel, sans concession, presque clinique. Les lâchetés des uns et les comportements pathétiques des autres provoquent des réactions à la lecture. Mais c’est d’une justesse saisissante, et c’est ce qui rend ce livre si puissant." Thierry Bellefroid

LIRE LA SUITE

"Un peu à la manière de Todd Solondz, Miguel Vila décortique les rapports sociaux dans cette critique acerbe de la jeunesse italienne. Il utilise pour cela un découpage de cases particulièrement original, qui n'est pas sans rappeler celui de Chris Ware ou Baladi. Des références de choix."

LIRE LA SUITE

"Les différents protagonistes restent tangentiels à la vie habituellement romancée, tant affectivement que socialement.Le tout avec une finesse, un sens des dialogues et un dessin sans pitié et d'une justesse totale, merveilleusement mis en couleurs. Une lecture horriblement jubilatoire tout autant que joyeusement déprimante.

LIRE LA SUITE

"Il y aurait une veine italienne dans la longue traîne du néoréalisme, aimant traiter des interactions sociales de façon chorale (en bande dessinée : Alessandro Tota, Francesco Cattani, Davide Reviati…). Miguel Vila privilégie lui aussi le groupe à l’individu pour décrire l’impuissance de jeunes adultes à faire couple ou société, seulement aptes à juxtaposer ponctuellement leurs solitudes. Très réussi."

Cette première BD signée Miguel Vila répand un cynisme poisseux jusque dans son titre. Si Padovaland est bien une allusion au parc d’attraction de la région, il évoque ici bien davantage un no man’s land ravagé par le libéralisme.

LIRE LA SUITE

Jeune auteur italien formé aux Beaux-Arts de Venise et de Bologne, Miguel Vila signe une première bande dessinée troublante sur une jeunesse en recherche de repères. Rémi Inghilterra

LIRE LA SUITE

Miguel Vila est né à Padoue en 1993. Formé à l’Académie des Beaux-Arts de Venise, puis à celle des Beaux-Arts de Bologne. Padovaland est son premier album, un deuxième titre vient de paraitre en novembre 2021 intitulé Fiordilatte.

https://www.facebook.com/pages/category/Artist/Miguel-Vila-704357676367097/

L’auteur est fortement influencé tant graphiquement mais aussi par les sujets traités par Nick Drnaso et Daniel Clowes, qu’il cite très souvent comme des auteurs incontournables.

 

Collection Lune froide

Traduit de l'italien par Laurent Lombard, format 17 X 24 cm, 156 pages, couverture cartonnée

En librairie le 12/03/2022

ISBN : 978-2-491727-58-1

PADOVALAND-bandeau.jpg
bottom of page