Informations supplémentaires

bd illus
tumastue couv















tu m'as tué
david sanchez
Traduction : Benoit Mitaine

ISBN :978-2-917897-31-7/ parution le 10 novembre 2017
80 p / 17 x 24 cm / 15 €
 
Couverture cartonnée


Extrait                                   



Une voiture de police stylée années 50 fonce à travers le désert du sud des États-Unis, quelque part entre l’Arizona et l’Alabama. À son bord, l’officier Alonzo, son jeune coéquipier et, dans le coffre, un noir bâillonné prêt à être livré en offrande à une secte sataniste mâtinée d’un racisme à la KKK. Dans ces contrées sudistes, c’est en tuant un noir que l’on gagne la confiance et le respect des siens. Mais cette fois, les règles de l’épreuve initiatique sont changées et c’est son coéquipier qu’Alonzo va devoir tuer...
Le tableau ne serait pas complet sans la présence d’évangélistes mormons qui retirent leurs globes oculaires avant de se coucher comme d’autres déchaussent leurs lunettes, de femmes à quatre seins, de revenants qui viennent hanter les mauvaises consciences des vivants, de policiers véreux à la gachette sensible qui vivent mal leurs pulsions homosexuelles...
Construit selon un principe circulaire hérité du film Pulp Fiction, ce roman graphique aux ambiances surréalistes explore avec une étonnante virtuosité l’étrange et le fantastique dans un monde en décomposition qui n’est pas sans rappeler l’univers de David Lynch et la dérision humoristique de Quentin Tarantino.



Interview  bodoi : « En Espagne, on me juge bizarre. »
Le quadragénaire David Sánchez, a publié en France sa première BD en 2017 aux éditions Presque Lune, dix ans après sa publication en Espagne, aux éditions Astiberri. Son succès au-delà des Pyrénées ne se dément pas avec six albums et de nombreux travaux en tant qu’illustrateur. Rencontre avec le nouveau visage de la BD trash à l’espagnole, prix de la révélation en 2010 au festival BD de Barcelone. Marc Lamonzie
LIRE LA SUITE




Le premier roman graphique de David Sanchez, Tu me has matado (Astiberri, 2010), lui a valu le prix Révélation au festival Internationale de la BD de Barcelone. Son second roman graphique No cambies nunca (Astiberri 2012) a été nominé dans le même festival de Barcelone.
Il est également l’auteur Des jeux vidéos (Astiberri 2012) et La muerte en los ojos (Caramba! 2012).
Il a illustré les deux dictionnaires de l’argot espagnol Con dos huevos (Astiberri, 2014) et Cagando leches (Astiberri, 2015) avec les textes de Héloïse Guerrier.

Il est responsable de la conception des couvertures de la maison d’édition Errata naturae et a illustré pour la même maison d’édition les livres Jack L’Éventreur de Robert Desnos, Paul está muerto (2014) et Y Kubrick en la luna (2016).
Il travaille également comme illustrateur dans différents médias tels que Cinemania, Forbes, El Mundo, Tapas, etc.
Son dernier ouvrage publié en tant qu’auteur est Un millón de años (Astiberri, 2017).


 


polar  PISTES NOIRES sur canal + : 
chronique de Clémentine Thiébaud dans l'émission sur Polar +, animée par Fabrice Drouelle.

dbd Janvier 2018
:
On pense forcément à David Lynch pour l’ambiance, à Burns pour le côté morbide et à Tarantino pour la narration non chronologique et la multiplication des personnages tordus. C’est méchant et grinçant à souhait. Ronan Lancelot

Lire la suite


bodoi du 6 février 2018 :
Une histoire chorale, où s’entremêlent les trajectoires sans forcément de fil conducteur, malgré une chute qui fait mouche. Un flou intrigant à l’image de cette carte que portent les deux flics « Vous êtes ici … Dieu est là ». Un petit opus hommage à la culture pop et underground américaine, franchement jouissif.
Marc Lamonzie

LIRE LA SUITE